2019 – Dégommage avec le CARMS le 31 mars

De bonne heure (le décalage horaire printanier venant de frapper), mais de bonne humeur également puisque le soleil promettait d’être de la partie, un groupe parti du Lidl d’Abrest et un groupe parti d’Espinasse se retrouvèrent comme par magie à la sortie de St-Yorre, en direction de Champetières, à quelques kilomètres au sud-ouest d’Ambert.

   

                                                 

Là, nos amis Carmistes nous attendaient à la salle des fêtes, pour partager le traditionnel et copieux casse-croûte. Les chaleureuses retrouvailles passées et les estomacs rassasiés, il fut temps de décapoter pour certains et de partir à l’assaut des routes du Forez pour rejoindre le volcan du Montpeloux. Curiosité géologique faite d’orgues basaltiques vieux de 18 millions d’années, il abrite un lac en son cratère, mais aussi des spectacles en été. Il paraît que l’effet est garanti.

   

   

                                 

Puis direction le village magnifiquement restauré de Montarcher. Perché à la cime d’un pic granitique, vestige d’un ancien volcan, c’est l’une des plus hautes communes de la Loire (1162m d’altitude). On y trouve donc un panorama exceptionnel sur la plaine et les monts du Forez, les monts du Velay, le Gerbier de Joncs, le Mézenc et comme ultime limite la chaîne des Alpes et le Mont Blanc par temps clair. Incontournable.

   

                                           

Toutes ces émotions nous avaient ouvert de nouveau l’appétit et c’est à Saint-Bonnet le Château que les Carmistes avaient réservé un resto original, puisque dépendant de la Société OBUT, mondialement connue pour ses boules de pétanque. L’animation de l’après-midi était donc toute trouvée ! Les pistes furent rapidement occupées par des équipes pressées d’en découdre, avec parfois un zeste de mauvaise foi, mais toujours dans la franche rigolade. Tandis que d’autres firent une petite promenade digestive jusqu’au bourg de St-Bonnet, mais se cassèrent, désappointés, le nez sur la porte de l’église.

   

   

   

   

L’heure du retour finit par sonner … il fallut se résoudre à regagner nos pénates respectifs, non sans un dernier arrêt rafraîchissement devant le Casino de Noirétable après cette très belle journée. Evidemment, on se promit de se revoir l’année prochaine, avec le vœu formulé par le CARMS de venir à Vichy même. Nous nous ferons un plaisir de les y accueillir !

0 Commentaire(s)Laisser un commentaire

Laisser un commentaire